Récit et topo Z face nord de la Meije

La face nord de la Meije, lieu mythique, le Z une voie mythique aussi.
Ouverte en 1933, sans pointe avant, en taillant des marches avec un seul piolet.
Y aller c’est se rappeler ceci et surtout regarder les exploits des « anciens » avec beaucoup d’humilité…

Le départ, c’est déjà un itinéraire…. un glacier…..

10636324_10203942542277923_1340165233012828270_net puis cette face… magique

vuegénéraleChercher l’itinéraire dans les multiples goulottes….toujours à droite…sauf quand ça passe à gauche :) dixit Robin…

On repère déjà, en haut à droite, la grande tache blanche en arc de cercle de la traversée de la branche centrale

arrivée branche centraleAï les mollets….

brèchela petite brèche qui sert de point de repère pour atteindre la vire centrale

mixteL3quelques pas de mixte..

et voilà la « branche centrale » du Z…..

branche centraleZ1branchecentralePour finir dans les goulottes de sortie…

goulottesortie goulottesortie2Le topo :

Approche :
depuis le refuge du Promontoire, passer la Brèche de la Meije…descendre rive droite et basculer sur le glacier de la Meije… lorsqu’il commence à être ouvert, un savant itinéraire permet de rejoindre, en descendant assez bas, de rejoindre le pied de la face nord.

Itinéraire :
Remonter le cône central de départ, passer la rimaye, on peut faire relai au sommet dans une grotte. Passer à gauche et suivre en tirant à droite des systèmes de goulottes. Après quelques longueurs, ne pas se laisser « embarquer » par de belles goulottes qui montent droit (voir à gauche), 1 piton avec une cordelette jaune (2014) montre bien l’endroit ou il faut traverser. Viser une brèche/arête de neige que l’on voit très bien sous le carré blanc de la traversée de la branche centrale du Z. De là atteindre le départ de la traversée. On trouve de nombreux pitons qui permettent d’assurer dans cette traversée qui peut être expo par manque de neige.

A la sortie, traverser et rejoindre la rive gauche du couloir, le remonter (pitons) sur une longueur et prendre le 1er couloir goulotte, à sa sortie traversée franchement à droite pour rejoindre la brèche du glacier carré.

De là soit descendre par la voie normale du Grand Pic et rejoindre le refuge du Promontoire (long et fastidieux) soit entreprendre l’ascension du Grand Pic (suite logique) et la traversée des Arêtes.